Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Organiser un stand au salon livre
#11
Les stands sont très chers (mes parents en ont un avec une association, je peux vous dire les prix qu'ils paient si vous voulez), mais par contre les stands qui sont au village alternatif sont gratuits moyennant une aide pour le montage, démontage... (mon école en avait un, et on avait aidé à monter les stands, à tenir le petit restaurant). Par contre je sais pas s'ils ont de la place pour accueillir des "nouveaux" (c'est presque toujours les mêmes depuis des années). Mais vu que le bookcrossing est une association sans but lucratif on devrait être accepté!
Voilà!

oireb a raison, les gens se rueraient dessus, s'ils voient qu'il y a des livres gratuits! Il faudrait trouver une combine! Ou faire un stand pour présenter juste le concept et dire aux gens qu'on a caché des livres dans le Salon, comme ca ils sont obligés de chercher un peu!
&quot;Plus le temps se fait sombre<br />Et la route aride<br />Plus je remplis<br />Mon fichu d'étoiles&quot;<br />&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; Anne Perrier
#12
Je suis un peu mitigée sur l'idée de la présence d'un stand bookcrossing au salon du livre. D'un côté, cela me parait être une bonne idée, mais dans ce cas je m'interroge sur la réelle disponibilité des gens.
C'est vrai pour assurer une présence durant tout le salon il faut être pas mal de volontaires. Est-ce que les gens ici sont vraiment prêt à s'engager pour cela ?
Par exemple pour moi je sais que ça va être super difficile vu que c'est une période de l'année qui bouge toujours beaucoup dans mon agenda et que je n'habite pas la porte à côté.
Et il y a aussi l'étape montage-démontage...
Sinon, je suis d'accord avec Oired sur la probabilité d'une ruée disproportionnée sur "le gratuit" et trouve l'idée de Tchoptchop très bonne, de faire plutôt un stand de présentation et de planquer des livres dans le salon. Mais à mon avis, pour éviter tout éventuel problème il faut aussi demander l'autorisation aux organisateurs pour semer des livres gratuits partout. Je ne suis pas sûre que l'idée leur plaise beaucoup ?

Et d'un autre côté, je me dis que la finalité du bookcrossing n'est pas d'avoir le plus d'adhérents possible mais bien de faire circuler les livres pour leur offrir un autre destin qu'une vie poussiéreuse sur une étagère. Et dans ce cas, c'est bien d'en parler de temps en temps dans les médias (histoire au moins que les gens qui trouvent un livre n'ai plus peur de le ramasser), mais est-ce que le salon ce n'est pas un peu trop ?
Est-ce que vous savez si les bookcrosseurs des autres pays ont fait des choses similaires ?
#13
Je ne veux pas être rabat-joie mais ce serait sympa aussi que vous vous intéressiez à ce qu'on a prévu de faire tout de suite, dans le stand de Murmures...
Parce que j'avoue être pessimiste: comment imaginer tenir un stand pendant 4 jours alors qu'il y a très peu de personnes qui viennent aux rencontres et pas énormément non plus qui se proposent pour la simple boîte posée chez Murmures...
Ceci dit sans mauvaise humeur et agacement, pour moi, le bookcrossing, ça veut dire faire un peu comme on veut quand on veut librement mais c'est juste que je trouve qu'il faut d'abord réaliser ce qui est réalisable avant de tirer des plans sur la comète :-)
http://www.bookcrossing.com/mybookshelf/ISANDRE/<br /><br />Il est des livres comme du feu dans le foyer. On va le prendre chez le voisin, l'allume chez soi, on le communique à d'autres et il appartient à tous.<br />Voltaire
#14
Je pense que tu as raison Isandre.
C'est quoi la boîte posée chez Murmures ?
#15
Si je trouve l'idée d'un stand au salon du livre assez sympa, je pense néanmoins que ça officialise trop le bookcrossing. Un peu comme des anarchistes élus au parlement. :?
#16
J'aime bien ta vision des choses concernant les anarchistes...

L'an passé, j'ai lâché des bouquins dans le salon sans pour autant me faire séquestrer par les services de sécurité...

Pour entrer avec des bouquins: pas de problème. Je les avais dans un sac à dos, et hop: ni v ni connu!
#17
Pour vous donner une idée des prix:
- taxe de base 272.- + TVA
- stand "équipé" (parois, petit meuble, table, chaise), minimum 6 m2 à 416.- / m2 + TVA
  soit 3000.- avec la taxe de base.
- stand nu, 245.- / m2 + TVA, mais minimum 18 m2, ce qui fait encore plus cher. A moins de se mettre avec le village alternatif, qui doit louer une grande surface nue et l'aménager.

Après, il faut garnir le stand, le décorer, le monter complètement si c'est unje surface nue, trouver une tonne de livres et des volontaires pour le tenir (droit à 2 badges pour un stand de 6m2).

Bref, sans vouloir vous refroidir, il faut bien comprendre quels sont les enjeux avant de se lancer, soit de l'argent et du monde pour travailler.

Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#18
je pense comme Oireb qu'il faut faire attention de pas s'emballer et être bien conscient de l'investissement que ça va demander. même si sur le principe tout le monde est pour, qui pourra assumer en vrai?  :?
#19
c'était bien l'idée de ce post. Voir s'il y avait une envie et des forces humaines avant de se lancer dans la recherche de fonds. Pour avoir déjà tenu des stands dans diverses circonstances je me rends bien compte de la charge de travail que cela implique  :?
"On ne ment jamais autant qu'avant des élections, après une chasse et pendant une guerre." Bismark

"L'optimisme, c'est partir chasser Moby Dick en canot à rame et prendre avec la mayonnaise."


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)