Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
hamnessa Hors ligne
Membre
***

Messages : 128
5
Inscription : 17.09.2008
#21
Re : En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
J'ai commencé "La délicatesse" que j'ai finalement réussit à avoir à la bibliothèque Big Grin
18.12.2009, 01:03
ptitemarjo Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'272
68
Inscription : 27.05.2009
#22
Re : En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
(18.12.2009, 01:03)hamnessa link a écrit :J'ai commencé \"La délicatesse\" que j'ai finalement réussit à avoir à la bibliothèque Big Grin

On te l'aurais envoyé avec plaisir en ring.  Bonne lecture
18.12.2009, 11:30
hamnessa Hors ligne
Membre
***

Messages : 128
5
Inscription : 17.09.2008
#23
Re : En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
Merci ptitemarjo Big Grin
On va dire que ça fait une économie sur les timbres Smile
18.12.2009, 12:29
labrune Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 3'988
59
Inscription : 27.01.2006
#24
Re : En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
"Opale" de Sébastien Lefèbvre. Un polar qui se passe à Boulogne-sur-mer (si il se passe des choses là-bas!). ça commence un peu comme le film Blow-up: un photographe fait une photo (super ce sénario!), et par hasard photographie un type qui tombe d'une falaise connue comme la falaise des suicides. Mais il semble qu'il y avait aussi qqn en haut de la falaise: suicide ou meurtre? L'écriture est légère, pleine de métaphores originales et drôles comme je les aime.
La liberté ce n'est pas faire ce qu'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait. Pierre Cros.<br />ma bibliothèque <br />ma liste de souhaits
18.12.2009, 12:55
webbcc Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 714
10
Inscription : 18.09.2007
#25
Re : En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
"Le buveur de lune" de Göran Tunström. Récit très poétique et humain.
18.12.2009, 13:07
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#26
Re : En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
(15.12.2009, 19:44)avetrana link a écrit :en Floride, où elle vit en juive orthodoxe de la stricte observance, avec l'enfant dont elle a carrément changé le prénom ! Parviendra-t-elle à se faire épouser ? A mener son homme à rompre avec son idéal athée et marxisant ?

Je n'espère pas, car les extrémistes de toutes les religions n'ont fait que nous amener des conflits, parfois très sanglants :?
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
18.12.2009, 18:13
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#27
Re : En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
"Canal d'Entreroches, créer une voie navigable de la mer du Nord à la Méditerranée au XVIIe siècle", un ouvrage collectif publié par la société romande d'archéologie en 1987.
Pour ceux qui ne connaissent pas la région, lorsque vous prenez le train entre Lausanne et Yverdon, vous traversez deux tunnels sous la colline du Mormont, juste séparés par un bref espace: la faille naturelle d'Entreroches.
Ce passage aménagé, vous pourrez, au début du XVIIIe siècle, naviguer des Pays-Bas à Cossonay. Reste à réaliser la descente sur le Léman - environ 60 mètres de dénivellation - ce qui ne sera en définitive jamais fait. Privé de cette liaison, le canal connaîtra des fortunes diverses, concurrencé aussi par l'amélioration des routes. Il périclitera et sera abandonné. Aujourd'hui, si vous vous promenez dans la faille d'Entreroches, vous pourrez encore voir des murs du bord du canal.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
19.12.2009, 09:32
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#28
Re : En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
"Sleinlen" par Francis Jourdain. Un livre édité par les Editions cercle d'Art Paris en 1954.
En fait, deux bons tiers du livre sont composés de reproductions de dessins sur les parisiens, au tournant des XIX-XXe siècles.
Des images très belles et très fortes, illustrant le Peuple, le froid, la faim. Comme ce chemineau pris entre deux gendarmes avec cette légende: "Ah! si au lieu d'un pain, j'avais volé cent millions." Comme quoi la société ne change pas. Ce que Michel Bühler, qui fête ses 40 ans de chansons, a traduit dans l'une d'elles par "C'est toujours les petits qui trinquent, les gros sont bien à l'abri".
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
19.12.2009, 10:07
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#29
Re : En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
"Affaire classée, ATTAC, Sécuritas, Nestlé" par Alec feuz.
Le journaliste, à l'aide des PV d'interrogatoires et des rares documents déposés au dossier examine la non instruction de cette affaire par celui qui a depuis été nommé chef de la police vaudoise...
Car Jacques Antenen a considéré que les représentants de Sécutitas et de Nestlé étaient honnêtes et ce qu'ils disaient était vrai, que ce qu'ils produisaient était les seuls documents disponibles. Lorsque les protagonistes se contredisaient, aucune question embarrassante, lorsqu'un fait nouveau surgissait, il s'agissait naturellement d'un oubli. Bref, le tout a débouché sur deux ordonnances de non lieu.
Y aurait-il une justice à deux vitesses? Ou, comme dirait Michel Bühler...(voir le point précédent sur ce fil).
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
19.12.2009, 10:29
sirius Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'014
23
Inscription : 30.11.2008
#30
Re : En décembre, après avoir compté les flocons je lis...
Histoire de me mettre dans l'ambiance de ses prochains jours, j'ai lu "Une seconde avant Noël" de Romain Sardou. C'est un conte de Noël Un peu du style Dickens. Un pauvre orphelin dans une ville noir... J'ai bien aimé. Je me suis presque retrouvée en enfance... et maintenant je suis prête à accueillir le père Noël! :wink: c'est fou ce qu'un roman nous met dans l'ambiance de Noël...
JOYEUX NOËL A TOUS.  Tongue
22.12.2009, 18:13


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)